Ateliers - Covid 19

Déconfinement & Ateliers…

Depuis l’annonce de la première phase du déconfinement au 11 mai, vous êtes nombreux à me solliciter pour savoir si vous pouvez reprogrammer vos ateliers à domicile ou si les ateliers programmés chez mes partenaires vont reprendre.

Moi, comme mes partenaires, sommes en arrêt total de nos activités depuis le 14 Mars au Soir, et avons autant envie que vous de tous nous retrouver autour de ces ateliers !

Évidemment, dans notre région privilégiée où l’épidémie est faible, vous êtes un certain nombre à espérer une reprise de vos vies, à la normale.

Mais l’épidémie est loin d’être terminée, et si le retour au travail est de mise, si le déconfinement est en route, il est indispensable pour toutes les entreprises qui accueillent du public de mettre en place les gestes barrières nécessaires afin de nous protéger tous et de limiter une nouvelle vague de contamination. Il nous faut à la fois vous proposer une organisation qui respecte les gestes barrières et qui soit cohérente avec l’esprit de partage et d’échange qui font l’essence de ces ateliers.

Ces dernières semaines, j’ai pris le temps de réfléchir à comment vous retrouver tout en préservant la santé de tous tout en protégeant mon activité. Le constat est sans appel, autant de façon professionnelle que personnelle :

  • Tant qu’il nous sera demandé en temps qu’entreprise d’appliquer un protocole sanitaire visant en particulier à garantir aux clients la distanciation sociale, il est impossible de nous retrouver chez vous autour d’une table à plus d’un mètre de distance, en face à face, pendant 1h30, à nous passer les ingrédients, nous amasser autour des plaques de chauffe, et la plupart du temps dans une pièce fermée. (vous prendrez peut être cette décision de façon personnelle, avec vos proches, ça sera votre choix mais je ne peux engager ma responsabilité professionnelle… même si vous me signez une décharge comme cela m’a été proposé!)
  • Le masque, c’est possible bien sûr mais, c’est moi qui doit vous les fournir, ils ne peuvent être fabriqués par vous car doivent être validés AFNOR (protocole sanitaire de la formation)
  • Les massages et les soins du visage ne permettent pas la distanciation sociale. Ces prestations, me demandent beaucoup d’énergie, le port du masque va donc s’avérer compliqué pour moi, et leur durée implique un contact prolongé. Je ne peux donc pas actuellement prendre cette responsabilité, même si vous me dites que les instituts ouvrent…Dites vous qu’avec les investissements, charges et loyers à payer il n’ont pas vraiment le choix, et que les chaines ne reprennent pas les prestations visage… et qu’ils maîtrisent la désinfection de leurs cabines ! Vous allez chez eux, moi, je viens chez vous, ça demanderait une mise en place compliquée.
  • les échanges et projections avec mes partenaires m’ont amenée à un constat, l’investissement en temps, en énergie et en argent (vous connaissez ma transparence!), que cela va nous prendre pour mettre en place un protocole sanitaire efficace, risque plus de me mettre en situation de difficulté financière et juridique (je parle en mon nom, mais je ne pense pas être la seule, c’est juste que je m’autorise à le dire). Si reprendre aujourd’hui m’amène à devoir m’arrêter dans quelques mois, je n’y vois pas d’intérêt. Je préfère vous préparer de beaux ateliers pour plus tard !!! J’espère que vous le comprendrez!

En revanche, l’arrêt des ateliers et des prestations de massages ne va pas nous empêcher de nous retrouver, de partager ! Il faut réinventer nos rapports, qu’ils soient plus individuels, et le plus possible à distance !

  • A partir du 18 Mai, les commandes d’ingrédients, de matériels, de kits reprennent (ils n’avaient pas été arrêtés mais je ne pouvais pas vous livrer…)
  • Je vous accompagnerais dans vos réalisations de façon individuelle ou en groupe mais à distance, par téléphone, en visio. (c’est d’ailleurs ce qui est demandé au prestataires événementiels…) Cette semaine est destinée à préparer le nécessaire et adapter le site internet !
  • Je réfléchis également à vous proposer des articles sur le site, à pourquoi pas mettre en place un espace d’échange entre « tambouilleuses ». Cela prendra sans doute un peu de temps, mais je vais sûrement vous solliciter pour avoir vos avis, envies, souhaits…

De façon personnelle,

  • Si l’école reprend, ça n’est que partiellement, et donc le début du casse tête pour les parents. Ici, c’est moi qui poursuis l’instruction à la maison (parce que 3 jours d’école en 3 semaines, ça ne va pas tout faire). Cela prend du temps, de l’énergie, mais c’est une priorité pour moi. Il faut aussi occuper le reste du temps, car si les adultes n’ont pas toujours bien vécu le confinement, pour les enfants c’est une période très particulière!
  • je suis convaincue que la vie doit reprendre, qu’en respectant les règles et en limitant le cercle de nos interactions spatiales pour un temps nous retournerons plus vite à nos vies, nos échanges. Mais j’avoue aussi être en grand questionnement sur les attitude et les comportements à venir…Et je reste certaine que ce n’est pas le virus lui même qui reprendra un rythme de contamination important, mais bien les attitudes et comportements de consommation de l’humain qui accéléreront sa circulation.

Ce sont mes choix et mes points de vue, je souhaite qu’ils soient respectés tout comme je respecte depuis deux semaines toutes vos réactions, qu’elles soient positives ou négatives lorsque nous échangeons sur la non reprise des ateliers et des prestations. Merci d’ailleurs à mes participantes régulières qui ont dores et déjà soutenu cette décision (J’ai hâte de retrouver nos beaux moments de partage!)

Chacun vit cette situation inédite à sa manière, selon sa sensibilité et sa marge de manœuvre. Je fais un choix personnel ET professionnel aujourd’hui que nombre de personnes ne pourrons faire, je le fais en assumant!

A mes « collègues » indépendant(e)s, animat(eurs)rices d’ateliers, partenaires, à celles et ceux qui font le même choix, ou qui reprennent le chemin des ateliers, je pense fort à vous, ce que nous transmettons à de la valeur, des valeurs, alors quelque soient vos choix, ne baissez pas les bras !

Ah j’oubliais :

Pour ceux qui m’ont déjà exprimé leur incompréhension face à ces réponses, je vous rappelle que dans les lieux accueillant du public déjà ouverts où qui réouvrent, les règles de distanciation sont d’un mètre minimum, que le port du masque est fortement recommandé dans les lieux fermés où la distanciation est impossible, que toutes les surfaces doivent être régulièrement désinfectées. Je ne peux vous assurer ces règles et engager ma responsabilité professionnelle.

Concernant l’annonce faite des regroupements limitées à 10 personnes à partir du 11 mai dans la sphère privée autant que dans les entreprises, ces regroupements seront autorisés EN RESPECTANT LA DISTANCIATION SOCIALE.

Voici les extraits de l’annonce de la stratégie de déconfinement disponible sur le site du gouvernement correspondant à cela :

« Les occasions de contact augmentant à nouveau à partir du début du déconfinement, le respect des gestes barrières et de distanciation physique prendra encore plus d’importance. » « Vous pourrez, tout en respectant les règles de distanciation sociale : […] participer à des rassemblements limités à 10 personnes. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image